la faune aquatique

Dans les eaux des rivières et des étangs, il existe une grande quantité de crustacés et de poissons, qui font l’objet d’une pêche intensive. Le cas le le plus curieux est celui des « bichiques », petits poissons de rivière qui vont pondre en mer, et leurs alevins, filiformes, remontent les cours d’eau. L’homme les attend à l’estuaire : il a créé des couloirs de pasage barrés par des nasses, qu’on nomme localement des « vouves ».

La faune marine est celle des récifs de corail. Les variétés de formes et de couleurs des madrépores sont considérables. Quand la marée est basse et le récif est frangeant, il est possible de les vori en pataugeant dans quelques centimètres d’eau. Inutile de plonger pour cela. S’il est fréquent d’admirer en même temps de magnifiques oursins, et notamment l’« oursin-crayon », et de très beaux poissons multicolores, comme les poissons papillon », il est devenu rarissime de trouver une coquillage vivant sur le récif. De prélèvements incosidérés les ont pratiquement fait tous disparaître. Il ne reste plus qu’à les admirer dans les vitrines des collectionneurs. Après avoir anéanti, l’homme cherche à préserver : il est fortement question de créer un « marinarium », où seraient présentées, vivantes, les plus belles espèces de la faune marine.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×