les réunionnais

Inhabitée au début du XVIIe siècle, l’île a vu arriver des hommes de races, de religions, de coutumes différentes. Jusqu’au XXe siècle, elle a été une terre d’immigration.

Les Blancs sont originaires d’Europe, et surtout de France. Les Noirs ont 2 origines : certains viennent d’Afrique et de Madagascar ; d’autres de la côte des Malabars, au sud-ouest de l’Inde et ils appartiennent au groupe ethnique des Dravidiens. Blancs, Noirs et métis forment environ les 9/10 de la population. Chinois, surtout originaires de Canton et « Arabes » en réalité des Indiens Musulmansforment la dernière partie de la population. Depuis la départementalisation en 1946, où la population était de 240 000 habitants, à 1975, où elle est de 480 000, l’île a connu une explosion démographique. Le développement de l’hygiène et de la santé, celui d’une politique sociale, expliquent que le taux de natalité soit resté fort, et que le taux de mortalité soit devenu de plus en plus faible. Le taux d’accroissement naturel est devenu chaque année plus important. Au total, 60 % des Réunionnais ont moins de 20 ans. Les responsables ont dû mettre en place une double action. La 1re correspond à une politique de restriction de naissances, laquelle commence à porter ses fruits : il y a 2 fois moins de naissances en pourcentage, actuellement, qu’il y a 15 ans. La 2nde est une politique de départ de jeunes travailleurs vers la métropole : le rythme de départ est de 5 000 personnages environ par an.

Depuis 30 ans également, la répartition des Réunionnais dans l’île a beaucoup évolué. Le développement des villes est considérable. Le vieux noyau colonial est maintenant environné par des quartiers neufs : banlieues résidentielles, quartiers de HLM, zone industrielle, et bidonvilles. Les activités de construction de logement ne sont pas assez rapides pour répondre aux besoins. Il est vrai que les apports de l’exode rural sont chaque jour importants. L’attrait des villes sur les jeunes explique le dépeuplement des campagnes. Ainsi, certaines villes, comme Saint-Denis, le Port, ont reçu un flux désordonné de jeunes en quête d’un 1er salaire. Le Bureau des Migrations des départements d’outre-mer s’occupe de trouver des contrats pour ces jeunes en métropole.

La diversité ethnique, l’explosion démographique et le poids des jeunes dans la société réunionnaise actuelle sont les grands aspects humains de l’île.

Commentaires (1)

1. Friv 4 (site web) 07/08/2014

À partir du XVIIe siècle à nos jours, il ya eu de nombreux changements et ce que nous pouvons voir. immigrés principalement.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site